Osteodensitométrie

 

 

L’évolution naturelle du squelette se fait vers une déperdition de la masse osseuse en particulier chez la femme après la ménopause et lors de l’utilisation de certains traitements (corticothérapie au long cours). Cette technique permet de quantifier la masse osseuse et d’évaluer le risque fracturaire encouru.

Avant la réalisation de l'ostéodensitométrie il sera réalisé des clichés radiographiques des deux hanches et du rachis dorso-lombaire.suivie d'une fragilité osseuse est ainsi constatée.

L'ostéoporose

 

 

L'ostéoporose est une maladie diffuse du squelette fragilisant les os en diminuant leur résistance, exposant ainsi les personnes touchées aux risques de fractures. Une perte osseuse suivie d'une fragilité osseuse est ainsi constatée. Cette perte osseuse est provoquée par un déséquilibre entre la formation et la résorption de la formation osseuse. Une modification de l'architecture osseuse accompagne la perte de densité osseuse. L'ostéoporose est reconnue comme un problème de santé publique.

A quoi sert l'ostéodensitométrie?

 

C'est un examen radiologique qui permet un diagnostic précoce de l'ostéoporose ainsi qu'une évaluation du risque fracturaire, ce qui permet de  metre en oeuvre un traitement et une prévention.

L'ostéodensitométrie biphotonique ou DXA est la technique de référence pour mesurer la déminéralisation appelée DMO par rapport au capital osseux initial. Elle permet aussi de surveiller un traitement de l'ostéoporose.

Déroulement de l'examen

 

Fiche d'informations:

 

 Fiche informations rayons ionisants

 

Des radiographies standards du rachis et des hanches sont réalisées avant l'ostéodensitométrie. Les mesures sont effectuées sur deux sites de référence: le rachis lombaire et le col fémoral ( éventuellement sur le poignet). Il se déroule selon les normes fixées par l'Afssaps et dans les conditions préconisées par l'HAS. L'absorption du faisceau par le squelette est analysée au cours de l'examen.

Cela dure 15 minutes et n'est pas douloureux.

Résultats de la DMO

 

Le résultat mesure l'écart entre la valeur du patient et la valeur de  référence mesurée chez l'adulte jeune au niveau de la même localisation osseuse. La valeur de référence correspond au pic de masse osseuse, capital osseux maximum atteint à la fin de la croissance.

L e   T s c o r e

Le Tscore correspond à la valeur de la densité minérale osseuse, la DMO mesurée en écart type par rapport à la valeur de référence représentée par la DMO moyenne d'un groupe de sujets jeunes( 20-30 ans) de même sexe.


Les critères de l'OMS

 

L'OMS définit comme normale la DMO d'un femme si son Tscore est >-1

Les différents stades évolutifs:

 

Plus la perte osseuse est élevée et plus il existe un risque d'ostéoporose

La phase normale correspond à une densité normale: la DMO est supérieure à la  moyenne de référence chez l'adulte jeune mois un écart type ( Tscore > -1)

L'ostéopénie correspond à une densité faible: la DMO est comprise entre la moyenne de référence chez l'adulte jeune moins un écart type et la moyenne de référence chez l'adulte jeune mois 2,5 écart type (-2,5 < Tscore <-1)

L'ostéoporose à une densité faible: la DMO est inférieure à la moyenne de référence chez  l'adulte jeune moins 2,5 ecart type (Tscore < -2,5).

Ostéodensitomètre GE Progigy compact équipé des logiciels TBS (score de l'os trabéculaire) et FRAX,

mis en service en Janvier  2016, au centre d'imagerie médicale Franklin Roosevelt d'AVON.

 

INTERÊTS:

 

L’ostéoporose est une maladie du squelette qui cause une dégradation de la résistance osseuse et augmente  le risque de fracture.

Cette maladie est dite « silencieuse » car elle n’a pas de symptôme apparent et la douleur ne se fait sentir que lorsque l’os est fracturé.

Chez les femmes, la ménopause augmente le risque d’ostéoporose. Chez les femmes et les hommes, d’autres pathologies peuvent également causer une ostéoporose (elle est dite «secondaire »), telles que les maladies rénales, le diabète, les maladies endocriniennes ou la prise de glucocorticoïdes généralement prescrits pour soulager les douleurs.

L’ostéodensitométrie est un examen radiologique, indolore, qui permet de mesurer la perte osseuse, dite DMO (Densité Minérale Osseuse).

Aujourd’hui, en complément de cet examen, la mesure de la microarchitecture de l’os, appelée TBS(Score de l’Os Trabéculaire), s’avère indispensable pour une meilleure  gestion de l’ostéoporose et des risques de fractures.La préservation de votre système osseux n’implique pas nécessairement la prise d’un traitement : l’hygiène de vie, l’exercice et la prévention des chutes y contribuent de manière importante.

L’analyse du  TBS à partir de votre examen de densitométrie, permettra d’apprécier avec plus de précision votre risque de fracture et d’envisager un traitement préventif.

Un patient sur deux fracturé n’est pas détecté avec un examen standard.

L’examen sera exactement le même que la densitométrie habituelle : la durée et les conditions de l’examen sont identiques. L’avancée technologique réside dans une nouvelle technique d’analyse de l’information contenue dans l’image de l’examen.

Exemples de TBS:

Un examen normal

Une ostéporose

Exemple de FRAX:

,

Bientôt

disponible

rdv en ligne avec