IRM

 

Les indications de l’IRM s’étendent progressivement. Les indications premières étaient réservées à l’exploration des articulations et du cerveau. Les évolutions technologiques permettent d’explorer les organes abdominaux (foie, reins, pancréas, appareil génital féminin et prostate).

Cette technique utilise des aimants extrêmement puissants. Il est indispensable de nous signaler si vous avez reçu des fragments métalliques dans l’œil (meulage, …), si vous êtes porteur d’un pace-maker (pile cardiaque), si vous avez été opéré du cerveau, des artères.

 Fiche IRM

 questionnaire IRM

 fiche info

 

 

Les indications de l’IRM s’étendent progressivement. Les indications premières étaient réservées à l’exploration des articulations et du cerveau. Les évolutions technologiques permettent d’explorer les organes abdominaux (foie, reins, pancréas, appareil génital féminin et prostate).

Cette technique utilise des aimants extrêmement puissants. Il est indispensable de nous signaler si vous avez reçu des fragments métalliques dans l’œil (meulage, …), si vous êtes porteur d’un pace-maker (pile cardiaque), si vous avez été opéré du cerveau, des artères.

L’appareil est constitué d’un aimant géant, très puissant, en forme de tunnel, dans lequel passe des ondes de radiofréquence.

  

C’est une technique qui n’utilise pas les rayons X.

Il est malgré tout indispensable de nous signaler si vous êtes :
- enceinte ou susceptible de l’être,
- allergique,


QUE FAUT-IL APPORTER ?

- l’ordonnance et/ou la lettre de votre médecin,
- vos radiographies précédentes, 
- votre carte VITAL.

FAUT-IL UNE PREPARATION ?

- Dans la majorité des examens, aucune préparation n’est nécessaire.
- Parfois, il vous sera injecté un produit de contraste (gadolinium). Cette injection se fera au décours de l’examen. Il est indispensable de nous signaler vos antécédents allergiques.

DEROULEMENT DE L’EXAMEN :

- En raison de la force de l’aimant, il est nécessaire de ne pas s’approcher de l’appareil avec des objets métalliques (pièces de monnaie, aiguilles, bijoux,…) ou avec des cartes magnétiques (cartes bancaires, tickets magnétiques de bus ou de métro…
- Il est conseillé d’aller aux toilettes avant l’examen car il dure entre 15 minutes à 1 h 30
- Le médecin ou la manipulateur (trice) qui réalise l’examen vous demandera d’enlever les vêtements, les bijoux, les bandages, prothèses (dentaires auditives…) qui peuvent éventuellement être gênants pour la réalisation ou la lecture de l’acte ou créer de fausses images
- Vous êtes allongé sur le dos sur un lit mobile qui glisse doucement dans un large anneau ouvert à ses 2 extrémités, éclairé
- A l’aide d’un rayon lumineux, l’appareil sera positionné (centré) sur la zone à explorer

 Recommandations importantes :

o Vous devez absolument éviter de bouger ou de respirer quand on vous le demande. Tout mouvement (respiratoire, déplacement…) rendra le cliché flou. Il ne pourra pas être interprété et sera refait. 
o Parfois, le médecin ou le manipulateur (trice) vous demandera d’inspirer ou d’expirer et de bloquer la respiration. Il est important de garder la position sans bouger et respirer.
- Pendant tout l’examen, la pièce dans laquelle vous êtes devra être fermée.
- L’équipe médicale est derrière une vitre placée dans l’axe du lit d’examen afin de vous voir en permanence. Un système de communication existe entre la salle d’examen et la salle de lecture ou se trouve tous les personnels (manipulateurs (trices) et médecins). Par l’intermédiaire de ce système on vous entend en permanence et inversement. Vous pouvez nous signaler ce que vous ressentez. A l’inverse les médecins et les manipulateurs (trices) vous pourrons vous donner des indications sur le déroulement de l’examen… et surtout de ne pas bouger.
- Si des images sont floues il sera nécessaire de les refaire !!!
- Pendant l’acquisition des images (fabrication) vous entendez pendant quelques secondes à quelques minutes (1 à 10 mn) un bruit qui ressemble à celui d’un moteur de bateau (marteau piqueur). Ce bruit est assez fort mais supportable. Pour l’atténuer on vous donnera des bouchons d’oreilles (boules Quies) ou on vous mettra un casque sur les oreilles afin de vous faire écouter de la musique. On ne peut pas le faire disparaitre, il indique seulement que les images sont entrain de se faire.
- A la fin d’une séquence le médecin et les manipulateurs (trices) vérifient la qualité de l’image obtenue. 
o Si les images sont floues elles devront être refaites.
o Le médecin pourra décider en cours d’examen de réaliser une séquence complémentaire pour préciser une image par exemple.
o Il pourra être nécessaire de réaliser une technique différente (échographie, scanner, radiographie standard…) afin de les confronter à l’examen IRM que vous venez de passer et permettre un diagnostic plus précis.

COMBIEN DE TEMPS DURE L’EXAMEN :

- 15 mn à 1 h 30 suivant la zone à explorer.

EST-CE DOULOUREUX : NON. 

- Si vous avez des difficultés à effectuer certains mouvements ou à prendre des positions, signalez-le au médecin ou à la manipulatrice (teur). Dans la mesure du possible ils essaieront d’adapter la technique à vos difficultés.

RESULTATS :

- Le radiologue interprétera vos clichés et vous donnera les premiers résultats.
- Il faudra amener vos résultats à votre médecin qui vous donnera la conduite à tenir et vous prescrira éventuellement le traitement adapté.

IRM ET FEMMES ENCEINTES :

- Madame, si vous êtes enceinte, il est important de le signaler au médecin et au manipulateur (trice).
- Si l’examen est nécessaire et indispensable pour votre santé, il sera réalisé en prenant toutes les précautions.
- Dans les autres cas, il vous sera proposé de reporter votre examen à la fin de votre grossesse.

 

IRM CHEZ L’ENFANT :

 

- Votre enfant doit avoir un examen IRM :
o Ne lui transmettez pas votre angoisse et montrez-vous confiant(e),
o Expliquez-lui simplement ce qu’il peut comprendre,
o Plus il sera calme et confiant, moins il bougera et plus vite l’examen sera terminé.
o En fonction de l’examen, votre présence peut-être ou non souhaitable.
o Si vous êtes enceinte, nous vous demanderons de ne pas assister à l’examen.

CONTRE-INDICATIONS :

 

- Examen ne pouvant pas être fait nécessitant de rechercher des examens de substitution.
- Les contre-indications reposent sur le support technique utilisé pour fabriquer les images :
AIMANT très puissant
- Contre-indications absolues :
o Pacemaker (stimulateur cardiaque, pile cardiaque),
o Corps étranger ferromagnétique dans l’œil.
- Il est indispensable de remplir la fiche de renseignement sur l’IRM afin que nous regardions si des précautions particulières doivent être prises ou si des examens de substitution doivent être envisagés. Les plus importantes sont :
o Chirurgie cardiaque,
o Chirurgie cérébrale, 
o Chirurgie vasculaire,
- Contre-indications relatives. Circonstances devant imposer une prudence particulière :
o Meulage, soudure : que l’activité soit professionnelle ou dans le cadre familial (risque de corps étranger métallique ferromagnétique dans l’œil)
- Ne sont pas des contre-indications mais leur présence peut entraîner des artéfacts rendant l’analyse des images difficile voire impossible:
o prothèses dentaires,
o prothèses articulaires (hanches, genoux, épaules…),

 

Encéphale  normal de profil                                        Rachis cervical

Atrophie cortico-sous-corticale

Hydrocéphalie

 Méningiome

 

Sclérose en plaques

Rachis cervical normal

Rachis cervical discopathie C3-C4 sans hernie

Rachis lombaire normal                                     Bombements discaux

Genou: fissure du ménisque interne                    Synovite villo-nodulaire

Hémarthrose  du genou                          Contusion osseuse du cotyle fémoral interne

1                                                 2

3                                                        4

Malformarion artério-veineuse de l'avant-bras (images 1,2,3 et 4)

Arthrose du gros orteil (flèches: géodes sous chondrale)

Appareil urinaire                                                  Kyste du rein droit

IRM hépatique normale

Cholangio-IRM

Sténoses des rénales, kystes des deux reins

Polype utérin bénin

Schwanome du nerf crural gauche au contact du psoas

Kyste ovarien hémorragique et multiloculé

Kyste ovarien simple

Adénome prostatique

Bientôt

disponible

rdv en ligne avec