C’est une technique particulière du scanner pour explorer les vaisseaux de l’organisme (artères et veines). C’est la technique de référence, après le Doppler, pour rechercher des rétrécissements (sténoses) ou des dilatations (anévrysme) des artères. Elle nécessite l’utilisation systématique d’un produit de contraste.

Il est nécessaire de nous signaler si vous êtes allergique,  enceinte ou susceptible de l'être.

 

Fiches d'informations:

fiche scanner

 fiche produit de contraste

 

Pour l'acquisition des images vasculaires, la technique utilise le scanner à rayons X en mode spiralé, une ponction veineuse au pli du coude et un injecteur automatique pour l'injection de produit de contraste iodé. L'injecteur est programmé pour permettre une injection rapide à haut débit et en quantité suffisante de façon synchronisée à l'acquisition des images. L'arrivée du produit de contraste dans l'organe à étudier est parfois automatiquement détectée. Les images acquises sont traitées par des logiciels qui permettent d'en extraire, par leur densité et leur contraste, l'information vasculaire spécifique de l'angio-scanner. Les images vasculaires peuvent être analysées en volume (3D) ou en projections planes (2D).

La qualité des images se rapproche de celle des artériographies et permet souvent de prendre les décisions thérapeutiques appropriées. L'angiographie peut être secondairement indiquée soit pour préciser certains aspects lésionnels, soit pour un geste de radiologie interventionnelle, comme le traitement localisé d'un rétrécissement artériel.
Indications

L'angioscanner peut être assez facilement utilisé en ambulatoire pour l'exploration des artères, avec de moindres risques qu'une artériographie par ponction directe ou cathétérisme.

L'angio-scanner thoracique est particulièrement indiqué en cas de suspicion d'embolie pulmonaire. Il tend aussi à remplacer l'angiocardiographie pour l'imagerie des cavités cardiaques et surtout la coronarographie pour l'exploration des artères coronaires. L'angioscanner peut être utilisé pour l'exploration de l'aorte thoracique, des troncs supra-aortiques (les vaisseaux destinés à la tête et aux membres supérieurs) pour la recherche d'anévrismes intracrâniens, pour l'exploration des artères rénales, digestives ou du petit bassin et pour l'exploration des artères des membres inférieurs.


Contre-indications et effets secondaires

Les contre-indications sont celles des produits de contraste iodés. Les limitations sont liées à l'irradiation par les rayons X.

Outre les effets secondaires possibles des produits de contraste iodés, il faut mentionner la possibilité d'extravasation de produit de contraste, lorsque la veine ne résiste pas à l'injection. Par mesure de sécurité, l'injection est automatiquement interrompue et le désagrément reste habituellement mineur. Si ce n'est pas le cas, une surveillance médicale du site d'extravasation est recommandée.

Angioscanner artériel  des membres inférieurs

Stent (flèche de gauche) thrombosé avec reperméabilisation ( fléche de droite) en aval par l'artère poplité haute au niveau du canal de Hunter

Thrombose de l'artère poplitée                   Tibiales postérieures faibles et s'épuisant rapidement

Trois artères rénales droite (flèche du haut)          Anévrysme de l'aorte abdominale sous rénale (flèches du haut)

Calcifications athéromateuses (flèche du milieu)    Anévrysme de l'iliaque primitive (flèches du bas)

Sténose de l'artère hypogastrique (fléche du bas)

1                                                                2

1 Calcifications athéromateuses des deux bulbes

2 Sténose modérée de la carotide interne à son origine

Sténose supérieure à 60% à l'origine de la carotide interne, aspect flexueux de l'artère vertébrale gauche dans son segment inter-transversaire

Angioscanner des mains

Bientôt

disponible

rdv en ligne avec