Centre Scanner de Nemours/Centre d'Imagerie Médicale Franklin Roosevelt AVON : 01 60 72 34 80 / 01 64 22 07 07
Centre de radiologie et de scanner privé de Fontainebleau/GIE - IRM de Fontainebleau - Nemours : 01 64 22 28 87

 

Fiches patient:

Saccoradiculographie

 fiche produit de contraste

 fiche renseignement

 fiche info rayonnement ionisant

Cet examen est  réalisé sur une table numérisée par capteurs plans

Votre médecin vous a prescrit une saccoradiculographie avec myélographie dorsale :

 

Une saccoradiculographie consiste à injecter un produit de contraste iodé directement dans l’espace, à l’intérieur de la colonne, qui contient les racines nerveuses, la moelle afin de visualiser des structures anatomiques qui ne sont pas visibles spontanément sur un examen radiologique classique, au scanner (racines nerveuses, moelle, …) afin de matérialiser un conflit direct entre ces structures et les éléments osseux  et les disques (hernie, bombement…) qui les entourent. Le plus souvent cet examen est pratiqué dans un bilan pré-chirurgical (canal lombaire étroit, sciatalgies, cruralgies invalidantes…)

Apportez le jour de l'examen :

 

- La demande de votre médecin (ordonnance, lettre…)
- Les résultats des examens de laboratoire qui vous auraient été demandés
- Le dossier radiologique en votre possession (clichés et comptes-rendus des radiographies, échographies, scanners, IRM)
- La liste écrite des médicaments que vous prenez

Pour l’examen :

 

- A l'exception des médicaments que l'on vous aurait précisément demandé d'arrêter, vous prendrez normalement vos autres traitements.
- L’infirmière vous fera une injection intra-musculaire de Valium avant l’examen.
- Il ne faut pas être à jeun.

Déroulement de l’examen :

 

L’examen est pratiqué dans une salle de radiologie.

Afin d’éviter tout risque infectieux, le médecin et ses collaborateurs porteront un masque.

Le médecin, après avoir mis des gants stériles, fera un nettoyage soigneux de la peau au niveau de la zone où il devra réaliser l’injection.

Le médecin surveillera la progression de l’aiguille sur un écran de télévision.

Une fois que l’aiguille est en place, le médecin injectera le produit de contraste.

Il sera fait des clichés en station verticale afin de sensibiliser la technique à la recherche d’un conflit positionnel, des clichés en station horizontale et des clichés en Trendelenburg (bassin plus haut que la tête) afin de faire circuler le produit de contraste dans la plus grande partie de l’espace examiné.

Il sera réalisé dans un deuxième temps un examen scannographique.

Risques :

 

Le scanner et les tables de radiologie utilisent des rayons X.  Aucun risque n’a été démontré chez les patients compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au maximum la zone examinée.

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un très faible risque d’infection.

Hospitalisation :

 

Un repos est conseillé le jour de l’examen et le lendemain. Le produit de contraste sera éliminé de façon naturelle et spontanée par votre organisme sans conséquences. Il est recommandé de boire abondamment afin de faciliter l’élimination du produit de contraste.

La réalisation d’une ponction lombaire peut entraîner dans de rares cas des céphalées (maux de tête), il est important de le signaler à l’infirmière.

En cas de fièvre ou de douleurs importantes dans les jours suivant l’examen (possibles signes d'infection), il est important de le signaler immédiatement à l’infirmière.

Un médecin viendra le lendemain de l’examen afin de vérifier que vous pouvez rentrer à votre domicile.

Après votre retour à domicile :

 

En cas de fièvre ou de douleurs importantes dans les jours suivant l’examen (possibles signes d'infection), il est important de contacter immédiatement votre médecin traitant ou notre équipe.

En cas de céphalées (maux de tête) contacter votre médecin traitant ou notre équipe.

 

 

  • Vues: 820

Des articles à visées professionnelles sur différents domaine de l'imagerie médicale.