Centre Scanner de Nemours/Centre d'Imagerie Médicale Franklin Roosevelt AVON : 01 60 72 34 80 / 01 64 22 07 07
Centre de radiologie et de scanner privé de Fontainebleau/GIE - IRM de Fontainebleau - Nemours : 01 64 22 28 87

Fiches patient:

Hystérographie

 fiche produit de contraste

 fiche renseignement

 fiche info rayonnement ionisant

Cet examen est  réalisé sur une table numérisée par capteurs plans.

a                                                                            b                                                                             c

L’utérus, les trompes, les ovaires ne sont pas spontanément visibles en radiographie (image a).
Pour les voir,on injecte un produit de contraste (image b) qui va mouler la cavité utérine, diffuser dans les trompes et se répandre dans le péritoine nous permettant de voir les organes examinés en négatif (image c).

 

 Apportez le jour de l'examen :
- La demande de votre médecin (ordonnance, lettre…).
- Les résultats des examens de laboratoire qui vous auraient été demandés.
- Le dossier radiologique en votre possession (clichés et comptes-rendus des radiographies, échographies, scanners, IRM).
- La liste écrite des médicaments que vous prenez.

Pour l’hystérosalpingographie :

Il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour cet examen qui est réalisé après les règles jusqu'au 10ième jour du cycle, avant l'ovulation.
- A l'exception des médicaments que l'on vous aurait précisément demandé d'arrêter, vous prendrez normalement vos autres traitements.
- Venez de préférence accompagnée. 
 - Pour être plus à l'aise, il est conseillé d'aller aux toilettes avant la ponction.

Déroulement de l’examen :
L’examen se réalise sous contrôle radiologique permanent. Il se déroule en 2 étapes :
- Le médecin radiologue, après désinfection, met en place un spéculum afin de visualiser le col de l’utérus où se trouve l’orifice d’entrée de la cavité utérine. Il met en place une canule qu’il maintient à l’aide d’un système de vide afin d’injecter dans la cavité utérine le produit de contraste. Il vérifie tout au long de l’injection la progression du produit de contraste dans la cavité utérine, dans les trompes et enfin son passage dans le péritoine. A la fin de cette étape, le médecin retire tout le matériel. La manipulatrice vous donnera une protection car le produit qui a été injecté va s’écouler par voie vaginale. Il est possible que vous ayez de plus quelques pertes de sang.

Durée de l'examen :

- 15 à 20 minutes

Risques et incidents :
- Les tables de radiologie utilisent des rayons X.  Aucun risque n’a été démontré chez les patients compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au maximum la zone examinée.
- Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un très faible risque d’infection.

Les incidents mineurs les plus fréquents :
• Des douleurs pelviennes, à type de crampes. Ces douleurs sont transitoires. On pourra vous donner éventuellement des anti-spasmodiques pour les faire disparaitre.
• Des saignements au décours de l’examen et le lendemain.

Les incidents plus importants sont exceptionnels :
• Un malaise passager avec sueurs froides et parfois perte de connaissance très transitoire. 
• Le réveil d’une infection génitale dont le risque sera réduit par un traitement antibiotique préventif en cas d’infertilité. 
• Des manifestations d’allergie au produit iodé, très rares, car le produit n’est pas injecté par voie veineuse. 
Après votre retour à domicile : 
- Des saignements peu abondants peuvent persister le lendemain et exceptionnellement le surlendemain de l’examen. 
- En cas de fièvre ou de douleur importante dans les jours suivant l’hystérosalpingographie (possibles signes d'infection), il est important de contacter immédiatement votre médecin ou notre équipe :

CENTRE DE RADIOLOGIE DE FONTAINEBLEAU : 01.64.22.28.87.
POLYCLINIQUE DE LA FORET : 01.64.69.77.78. (week-end et jours fériés) qui se mettra en contact direct avec le médecin qui a réalisé l’examen.

 

Contrôle des trompes, stérilisation tubaire (protocole ESSURE), les deux trompes sont imperméables.

Défaut d'obturation de la trompe gauche

 Hyperplasie glandulo-kystique

 

 

  • Vues: 2122

Des articles à visées professionnelles sur différents domaine de l'imagerie médicale.